L’indécence est en marche

Le chaos management du Macron a mis le pays à feu et à sang.

Tout se passe depuis cinq mois comme si une insurrection armée menaçait la classe dirigeante. Ses représentants n’hésitent plus à brailler que la République est en danger. Mais la seule « république » qui a chaud aux fesses, c’est « La République En Marche ».

Les classes possédantes avaient imaginé avec bienveillance, il n’y a pas si longtemps, une commémoration de Mai 68. Après tout, Cohn-Bendit est devenu bien raisonnable avec l’âge. Des anarchistes comme ça, on en redemande pour les soirées mondaines et les plateaux télé. Mais là, la révolte des « gilets jaunes », ça faisait peur. C’était même pire que les « bonnets rouges ». On en venait à se souvenir d’une « commune de Paris » qui avait duré du 18 mars au 27mai 1871. Il n’y manquait que de vrais incendies comme ceux des Tuileries, de l’Hôtel de Ville et de la Cour des comptes.

Les gilets jaunes avaient bien à leur actif la flambée de quelques « voitures de luxe » ou d’un « Fouquet’s ».Mais l’incendie de Notre-Dame, jusqu’à preuve du contraire, n’est qu’un déplorable accident.

Bien sûr il se trouvera des adeptes de la pensée magique pour conclure d’emblée que le jugement de dieu a commencé. D’autres, plus facétieux, iront jusqu’à suggérer qu’il ne faut pas s’étonner que Jupiter enflamme Notre-Dame, tant il pète le feu. D’autres encore pourront se risquer  jusqu’au complotisme… imaginer une police parallèle prenant à la lettre le mot d’ordre de saint Johnny Halliday.

Cependant, le manager de la république parviendrait presque à donner corps à ces élucubrations tant il s’emploie à récupérer l’événement à son profit, pour masquer ses insuffisances.

Le Canard Enchaîné, si peu hostile à sa personne et à son projet, en vient à écrire : « Lundi soir, Macron, qui ne savait pas trop quoi annoncer aux Français, a eu un prétexte en or pour annuler son allocution ».

Il a donc annulé son allocution du lundi et sa conférence de presse du mercredi. Puis il s’est fendu d’une intervention le mardi consacré, c’est le mot, à l’affaire Notre -Dame.

« Ciel, mon mardi ! », comme on disait au XXème siècle. Il a intitulé ça « Adresse à la nation ». Il y a enfilé des considérations historiques dignes d’un élève de première, pointant au passage « les révolutions ou les fautes des hommes. » [i] ; puis nous a fait un caprice d’enfant-roi exigeant la reconstruction de la cathédrale dans les cinq ans[ii]. Entre ce bout de dissertation et cette exigence qui se voudrait gaullienne ou carrément impériale (« l’intendance suivra »), dans le style si particulier d’un conseiller clientèle, il dit aux Français : « Je reviendrai vers vous ».

La « faute des hommes » que l’enquête judiciaire établira sera vraisemblablement une « conduite non appropriée », un « non-respect des procédures ». Une nouvelle polémique s’en suivra, après celle sur les généreux donateurs.

Plus personne n’ignore que ce marcheur blanc chasse désormais sur les terres de la droite catholique, voire traditionaliste. Tout au plus innove-t-il en sifflotant : « Chaotiques et Français toujours ».[iii]

On connaissait son arrogance : il avait organisé un groupement d’intérêts privés à ses initiales. En une adresse bien à droite, il enchaîne aujourd’hui avec le brio qu’on lui connait impudence et indécence.


[i] « Au cours de notre histoire, nous avons bâti des villes, des ports, des églises. Beaucoup ont brûlé ou ont été détruites par les guerres, les révolutions ou les fautes des hommes. » (…) « L’incendie de Notre-Dame nous rappelle que notre histoire ne s’arrête jamais »

[ii] « Alors oui, nous rebâtirons la cathédrale Notre-Dame plus belle encore, et je veux que cela soit achevé d’ici 5 années. Nous le pouvons, et là aussi, nous mobiliserons. Après le temps de l’épreuve viendra celui de la réflexion, puis celui de l’action, mais ne les mélangeons pas. »

[iii] https://www.youtube.com/watch?v=KuKpiQZZQFI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close